Déviations, de Colin Vettier : Crise de foi (Extrait en ligne)

La déviation est une perception erronée de la réalité. Tous les personnages de ce recueil voient le monde au travers de leur déviance – qu’il s’agisse d’une collégienne commettant un carnage dans son école, de jeunes femmes surprenant la secte de la Gaîté en pleine action, d’un tueur désabusé, d’un père de famille violent ou encore du businessman riche et célèbre…
Avec Déviations, Colin Vettier signe un recueil satirique aux frontières de l’horreur de notre société actuelle.

 

Crise de foi

 

Cela faisait déjà plus de quatre heures que Johnny était assis à la table de ce vieux café. « Le Modern’ Café » qu’il s’appelait. Avec ses vieux sièges en vinyle orangé, sa tapisserie en moquette marron et ses posters sans âge qui couvraient les murs, cela faisait bien longtemps qu’il n’y avait plus rien de moderne. Mais Johnny s’en fichait. Lui aussi avait fait son temps, il n’était plus que l’ombre de ce qu’il avait été. Il n’avait plus foi en rien.

Johnny n’était plus tout à fait lucide. En quatre heures il avait eu le temps d’en écluser des whiskies. Il était accoudé à sa table, penché en avant au-dessus de son verre. Maigre, les cheveux bruns gominés plaqués en arrière, dans son costume noir il avait l’air d’un oiseau de malheur.

Il ne souriait jamais. Aussi loin qu’il s’en souvienne, rien n’avait jamais donné à Johnny l’envie de sourire. Certains de ses employeurs avaient bien tenté de le dérider en lui lançant une blague ponctuée d’une tape amicale sur l’épaule. En vain. C’était sans importance, Johnny faisait un métier où sourire n’était pas une qualité essentielle. Au contraire, ses patrons successifs appréciaient son air impassible et son visage inexpressif. Cela leur permettait d’aller directement à l’essentiel, sans avoir à tergiverser, à se perdre dans des formules de politesse et autres ronds de jambe. De toute façon, quoiqu’ils lui disent, Johnny aurait toujours la même face monolithique, inutile, donc, de prendre des pincettes.

D’une main il jouait avec son verre à Whisky, de l’autre il dessinait de l’index des arabesques sur la table. Le contact avec le bois usé l’apaisait légèrement. Ces tables étaient robustes, massives, peu enclines à courber l’échine face aux effets du temps. Pas lui. Pourtant il l’avait cru pendant longtemps, il avait pensé être éternel. Quelle connerie.

Il leva la main à l’attention de l’homme derrière le comptoir. Une fois qu’il eut capté son attention, Johnny pointa son verre vide du doigt. Le patron hocha la tête avant de se retourner pour servir une nouvelle dose de liquide ambré. Il posa ensuite le verre plein sur un plateau. La jeune serveuse s’en saisit.

Elle était belle, jeune et décérébrée. Un chewing-gum obstruait systématiquement sa bouche. Alors qu’elle s’était approchée, Johnny s’était fait la remarque qu’elle mâchait la gomme au rythme de son déhanché. En d’autres temps, Johnny lui aurait envoyé son immense main contre les fesses. D’un regard il devinait qu’elles étaient aussi fermes qu’elles étaient rondes.

Lorsqu’elle se pencha pour lui donner sa nouvelle ration de whisky, Johnny se laissa aller à jeter un œil dans le décolleté qui s’offrait à lui. Ses seins étaient aussi appétissants que son cul. Pourtant cela n’éveilla rien en lui. L’homme se sentait comme une coquille vide. Pour oublier cela, et tenter de se remplir d’un peu de chaleur, il but une gorgée de whisky.

https://www.7switch.com/assets/widget.js

Achat : bookeen, kobo, amazon, apple, google play / Lecture en ligne : Youscribe, Youboox / Extrait 1, 2, 3

Besoin d’aide ? Lecture gratuite avec Youbooxlecture par abonnementlecture sur PCapplicationsFoire aux questions

À force de regarder des films fait de bricolages plus ou moins malheureux et d’histoires parfaitement aberrantes, je me suis dit « pourquoi pas moi ? ». Voilà ce qui m’a donné envie d’écrire et de persévérer : des déjantés filmant des insultes au bon goût, une belle bande de tarés-et-fiers-de-l’être.

Cliquez ici pour découvrir sa bibliographie (et bien plus encore !)

éditeur français, éditions l'arlésienne, ebook a telecharger, ebook download, ebook france, ebooks en français, l'arlésienne éditions, livres, livres numériques francophones, livres originaux, livres pour adultes dyslexiques, maison d'édition france

Laissez vous-aussi un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s