Publicités
Les dernières niouzes

Meilleures ventes du mois de mars (1/2)

Salut les amis ! Nous nous retrouvons en ce début du mois d’avril pour un nouveau classement des meilleures ventes d’ebooks ! Un top plutôt bouleversé par rapport au précédent, mais dont la tête ne change jamais ! (c’est d’ailleurs à cela qu’on le reconnaît !)

1 : Un Domestique, de Jonathan Itier

Le verdict concernant la mort des Ericson est tombé : c’est leur fille, Hélène, qui a sauvagement assassiné ses parents avant de mettre le feu au domaine familial. Du moins, c’est ce que raconte la version officielle… Et si la mort des Ericson était bien plus lugubre que ce que l’on croyait ?

2 : La femme de M. Anderson, de Morgane Franck

Mr Anderson est un lettré dans la fleur de l’âge. Ce vieux garçon, reclus dans sa grande demeure, finit un jour par éprouver le besoin de pimenter un peu sa vie. Alors, il s’en va dans la grande ville, à la recherche d’un cyber-café où il pourrait trouver l’objet de ses rêves (car comme chacun sait, on trouve tout et n’importe quoi sur Internet). Une annonce finit par lui tomber sous les yeux. Ravi, il s’empresse d’y répondre :

« Cher Mr M.,
J’ai vu votre annonce sur Internet et il se trouve que je suis très intéressé par votre offre. En effet, il me plairait beaucoup de posséder quelque chose d‘aussi original sans être encombrant, qui pourrait me tenir compagnie pour finir mes vieux jours.
Pourrions-nous nous rencontrer afin que je puisse en constater l‘état et me décider ?
Merci d’avance et sincères salutations,
Mr. A. Anderson »

Ami lecteur, l’Arlésienne t’offre une histoire d’amour comme tu n’en as pas lue depuis longtemps ! Je te conseille, pour la lire, de t’équiper toutefois d’un congélateur pour éviter tout désagrément…

3 : Table rase du passé, d’Élodie Fonteneau

1957. La Pétaudière. Un village dans le bocage. Tout se sait mais tout se tait. Des sourires en surface et du mépris sous le vernis. C’est dans ce microcosme que se joue le destin d’une jeune femme, de retour après dix années d’absence. Chapitre après chapitre, personnage après personnage, les passions se déchaînent autour de la protagoniste venue faire table rase du passé.

4 : La falaise, de Ségolène Roudot

Lorsque Jérémie, David et Simon décident d’habiter ensemble en colocation, cela semble être une excellente idée. L’entente entre les garçons est bonne. Jusqu’au jour où l’attitude de Simon commence à changer. Sujet au vertige, il rêve la nuit qu’il chute d’une falaise. Ses colocataires apprennent que son père et son frère sont morts ainsi.

Puis la situation s’aggrave. Elle vire du cauchemar nocturne à l’angoisse. David et Jérémie parviendront-ils à sauver Simon de la malédiction dont il croit être la victime ?

5 : Parfaites, d’Isabelle Larocque

Deux jeunes filles violées dans une violence extrême, des familles qui ne veulent pas porter plainte pour ne pas nuire à la réputation de leurs futures ballerines étoiles et des frères qui semblent totalement indifférents au sort de leurs sœurs. L’inspecteur Julie Bergeron doit essayer de retrouver un agresseur en ne pouvant compter sur le témoignage des jeunes filles agressées, jusqu’au jour où une jeune fille est retrouvée presque morte dans le Vieux Port de Montréal, enroulée dans un vieux tapis. Julie a déjà subi une telle agression il y a plus de 20 ans. Est-ce que son agresseur a été remis en liberté et recommence son jeu macabre avec des adolescentes ? L’inspecteur Bergeron jonglera entre sa vie personnelle, ses souvenirs douloureux et le mutisme des jeunes filles et de leurs familles pour trouver le coupable de ces agressions d’une extrême violence.

Comme d’habitude, on vous dit à demain pour la suite du classement ! 😉

Laissez vous-aussi un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :