Publicités
Les dernières niouzes

Conférence : la mort de la lecture ?

Jeudi 5 avril, la bibliothèque des grands moulins de l’Université Paris Diderot organisera une conférence sur le thème « La mort de la lecture ? » Cet événement nous interrogera sur la persistance que nous avons à lire, et les évolutions de notre rapport à la lecture.

Si ce sujet vous intéresse, rendez-vous au 59, quai panhard et levassor, Paris 13e (métro BNF), à partir de 19 heures !

« Pourquoi persiste-t-on à lire ?

Comment est-ce que notre rapport à la lecture se transforme-t-il en notre ère ? Si dans le futur nous continuons à lire, quelle(s) forme(s) cette pratique prendra-t-elle ? Quelle sera sa place ?

(Rencontre avec Éric Marty à 19h, Performance de Paloma Moin à partir de 18h)

Jadis, dans les temps très anciens, lire c’était exercer un pouvoir, savoir lire, c’était avoir un pouvoir, parfois même être le pouvoir….

Nous aborderons la question de la mort de la lecture de manière très subjective, et non dans une optique sociologique à
partir des habituelles enquêtes statistiques sur la diminution du nombre des lecteurs

Une question vient alors : que serait une lecture irrémédiablement éloignée de tous les insignes du pouvoir ?

Performance de Paloma Moin, « Confessions Under Request »

Le dispositif est simple : une table, un ordinateur, un vidéoprojecteur. Ça ressemble à une projection ou à une conférence banale et traditionnelle.
Quelqu’un est assis derrière la table et on comprend que c’est l’écran de son ordinateur qui apparaît projeté.
Une page blanche sous OpenOffice. La personne écrit sur son ordinateur en même temps et la page se remplit.
Parfois, elle s’adresse au public par phrases brèves.
Le public a ainsi accès à deux expériences différentes : celle de ce qui est dit à voix haute, audible mais ponctuelle, et celle de la voix-off, lisible par la vidéoprojection.
Le texte est toujours improvisé, et tient compte de ce qui se passe dans l’instant. Il est inspiré de l’exercice de l’écriture automatique.
Cette fois, on voit l’écrivain travailler en public.

Paloma Moin intervient seule dans cette performance. Venant des Beaux-Arts, elle a souvent intégré du texte dans ses installations. Cette performance tournée davantage vers l’écriture a déjà été expérimentée lors de la Nuit Blanche à Paris en octobre 2017 ainsi que lors de Public Pool#4 à la Cité des Arts de Paris en décembre 2017.

Nos lectures modèlent notre rapport au monde et aux autres. Elles influencent notre construction personnelle. C’est un compagnon de vie discret mais présent. Pourquoi lisons-nous vous propose des rencontres avec des auteurs, des universitaires ou des littéraires passionnés pour dialoguer sur l’influence de la lecture sur nos vies et nos parcours.

La Bibliothèque de Paris 7 a le plaisir de vous convier à « La mort de la lecture ? », animée par Éric Marty. Nous accueillons également l’artiste Paloma Moin pour une performance à l’occasion cette dernière rencontre. Ce cycle se terminera par la présentation d’une installation présentant les témoignages de lecteurs divers.

Le projet se déroule du 11 décembre au mois d’avril 2018, en partenariat avec La Fondation des Etats-Unis, l’association Politik’Art, le BVE de Paris 7 et Crous Action Culture.

couverture: autodafé de livres, Budapest, 1956 (Wikimedia Commons) »

Un événement similaire est organisé près de chez vous en région ? Faites-nous en part ! 🙂

Laissez vous-aussi un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :