éditeur français, éditions l'arlésienne, ebook a telecharger, ebook download, ebook france, ebooks en français, l'arlésienne éditions, livres, livres numériques francophones, livres originaux, livres pour adultes dyslexiques, maison d'édition france

Conférence : Lire le roman pour se trouver ou pour se perdre ?

éditeur français, éditions l'arlésienne, ebook a telecharger, ebook download, ebook france, ebooks en français, l'arlésienne éditions, livres, livres numériques francophones, livres originaux, livres pour adultes dyslexiques, maison d'édition france

Lundi 19 mars, la bibliothèque des grands moulins de l’Université Paris Diderot organisera une conférence sur le thème « Lire le roman pour se trouver ou pour se perdre ? Cet événement interrogera la relation entre le lecteur et une œuvre : processus d’identification, d’immersion… Au final, pourquoi lisons-nous ? La lecture serait-elle une vaste quête identitaire ?

Si ce sujet vous intéresse, rendez-vous au 59, quai panhard et levassor, Paris 13e (métro BNF), à partir de 19 heures !

« On dit souvent que le lecteur, et plus souvent la lectrice comme Emma Bovary, s’identifie aux personnages des romans ? Comment se passe ce phénomène ? Pourquoi sert-il souvent à discréditer la fable romanesque, la faiblesse d’esprit de ceux et celles qui en subissent le pouvoir contagieux ? Quels mécanismes d’identification mobilise la lecture d’un roman ? Ne pourrait-on pas dire aussi bien que la lecture du roman favorise une mobilité plastique de désidentification ?

La Bibliothèque de Paris 7 a le plaisir de vous convier à la rencontre « Lire le roman pour se trouver ou pour se perdre » animée par Dominque Rabaté.

Nos lectures modèlent notre rapport au monde et aux autres. Elles influencent notre construction personnelle. C’est un compagnon de vie discret mais présent. Pourquoi lisons-nous vous propose des rencontres avec des auteurs, des universitaires ou des littéraires passionnés pour dialoguer sur l’influence de la lecture sur nos vies et nos parcours.

Quelques pistes bibliographiques…

Maurice Blanchot : L’Espace littéraire (Idées Gallimard, 1973) Voir les chapitres « Lire » et « La communication »

Gustave Flaubert : Madame Bovary (édition de poche)

Nathalie Piégay : Le Lecteur (Garnier-Flammarion, « Corpus », 2002)

Isabelle Poulin et Jérôme Roger : Modernités 26. Le Lecteur engagé (Presses Universitaires de Bordeaux, 2007)

Dominique Rabaté : Le Roman et le sens de la vie (Corti, « Les Essais », 2010)

Olivia Rosenthal : Que font les rennes après Noël ? (Verticales, 2011)

Jean-Marie Schaeffer : Pourquoi la fiction ? (Seuil « Poétique », 1999)

Victor Segalen : René Leys (édition de Poche)

À consulter : « Après le bovarysme », http://www.fabula.org/lht/9/

Le projet se déroule du 11 décembre au mois d’avril 2018, en partenariat avec La Fondation des États-Unis, l’association Politik’Art, le BVE de Paris 7 et Crous Action Culture. »

Laissez vous-aussi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.