Publicités
Les dernières niouzes

De l’origine, de Christian Lazo

éditions l'arlésienne, éditeur, france, christian lazo, maison d'édition numérique, de l'origine, théA cause d’une incertitude émotionnelle, Eva va devoir méditer et trouver l’origine de son problème sentimental. Ainsi, tout au long de la pièce,il sera possible de suivre l’introspection d’Eva. Or, celle-ci amènera le lecteur, ou le spectateur, à plonger dans l’histoire humaine, et même à entrer dans le monde des Dieux. On pourra alors assister à des dialogues entre des personnages qui ont marqué l’histoire, tels Shakespeare, Pythagore, Socrate,… Le tout est un mélange de poésie, de philosophie et d’humour.

Je m’appelle Ygerne et je ne suis pas ton enfant. Je suis l’enfant de cette terre et c’est tout. Tu peux m’appeler comme tu veux pauvre idiot, nous nous réunissons tous dans la mort, où nulle distinction hiérarchique n’est faite. Mais, c’est vrai, suis-je bête, vous autres chrétiens ne peuvent comprendre cela, votre Dieu doit être craint et obéi, et cela légitime que vous-mêmes, ses « représentants », bien que vous ne le connaissiez pas mieux que n’importe lequel de vos fidèles, soyez craints et obéis. Remarquez, c’est très habile de votre part. Si habile, même, que vous soyez vous-mêmes persuadés en votre for intérieur de suivre la voie de Dieu. Mes pauvres, vous ne faites finalement partie que de ces âmes égarées qui rejettent leur peur du monde et de la remise en question de votre existence sur autrui en imposant leur vision étroite de la vie. En tant que prêtresse de mon village, je me suis intéressée à votre religion. J’ai compris que vous n’avez rien à voir avec l’être qui en fait le fondement malgré lui. Vous n’êtes finalement que les victimes de vous-mêmes, votre christ doit avoir pitié de vous. Il doit même regretter d’avoir parlé, étant donné l’usage que l’on fait de ses mots…

 

Achat : bookeen, kobo, amazon, apple, google play / Lecture en ligne : Youscribe, Youboox / Extrait

Besoin d’aide ? Lecture gratuite avec Youbooxlecture par abonnementlecture sur PCapplicationsFoire aux questions

La personnalité de Christian Lazo se situe à mi-chemin entre Socrate et Pélinor, le père de Perceval (pour ceux qui ne connaissent pas, visionnez le Livre VI de Kaamelott, notamment le passage où il explique qu’il n’est parvenu à déglutir qu’à l’âge de 31 ans et que les mots comme « zizette » le font toujours rire).
Attiré par la poésie, la sagesse orientale et les Mystères de l’humanité, il n’en reste pas moins capable de réciter des dialogues entiers de Kaamelott et est un profond admirateur de Terry Pratchett.

Cliquez ici pour découvrir sa bibliographie (et bien plus encore !)

2 Comments on De l’origine, de Christian Lazo

  1. A vue de nez

    Chouette une pièce de théâtre chez l’Arlésienne ! Comme dit dans un précédent article j’adore le théâtre et plus encore lire une pièce, y mettre le ton et même me lancer à jouer la pièce dans mon salon (sous les regards pseudo-médusés de mes deux chiens).

    En mettant le nez dedans

    Conflit entre consciences de la belle Eva, oui je l’imagine belle notre Eva, j’ai le droit d’abord ! A savoir, décider entre son ex et son petit ami actuel. Qu’elle a rencontré par le biais de son ex faut le dire. Tu me suis toujours ?

    Comme un rêve, le récit évolue dans différentes époques où les plus grands philosophes ont eu à répondre à ce dilemme. Choisir, oui mais à quel prix ? Je suis une grande indécise qui ne se jette à l’eau que quand il n’y a plus d’autres choix. Les mots de Christian Lazo me touchent d’autant plus que j’adore ce côté spirituel, digne d’un Eric Emmanuel Schmitt.

    Très bonne lecture que je conseille vivement. Rapide et facile à lire. Mention spéciale à la couverture qui m’évoque la liberté et le lâcher prise…

    Mes notes

    Ecriture : 9 Histoire : 9 Note finale : 18/20

    Un conseil ?

    Je ne vais pas hésiter à le relire, alors faites pareil. Achetez et lisez le car il vaut vraiment le coup !

  2. C’est avec plaisir que j’ai découvert une pièce de théâtre, une forme littéraire qui change agréablement. Je n’ai pas regretté une seule fois cette lecture : de l’origine est l’une des œuvres de L’Arlésienne que je préfère. Voici les quelques raisons qui font que cette œuvre est un véritable bijou littéraire.
    Le cœur d’Eva balance entre son petit ami et Christian, son ex. Mais ce qui apparaît comme une histoire banale est loin de l’être. Ainsi, Christian Lazo nous propose une véritable introspection passant à travers toutes les époques de l’histoire.
    Le récit est passionnant et a l’énergie du théâtre. Nous plongeons au coeur d’une réflexion sur la vie écrite avec talent.
    N’hésitez plus pour cette œuvre commune à aucune autre.

Laissez vous-aussi un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :