Présentation de JF Kogan, l’auteur de « Tante Mag » et de « Ceci »

JF Kogan, JFK Jean-François Kogane arlésienne

Jean-François Kogane est musicien, motard et fendeur de bûches.

Je suis né un an avant la mort de John Fitzgerald Kennedy, et le pur hasard a fait que je porte les mêmes initiales que lui. C’est notre unique point commun. Je suis avant tout musicien, auteur-compositeur et accompagnateur, guitariste et contrebassiste. Je nourris depuis toujours une passion pour l’écriture, la poésie, la littérature. Je vis à la campagne. Je dois être un homme tourmenté qui tente de trouver l’équilibre grâce à la création artistique : parfois ça marche (pas toujours, mais des fois oui…)

 

 

 

 

 

Ses titres chez l’Arlésienne :

Ceci :« Il y a des lignes noires, des barreaux de fenêtre

Il y a des lignes faibles (un mot trop lourd les brise)

Il y en a qui font l’arc d’un sourire assez rare,

Tes cheveux engourdis, mon piano intérieur.

 

J’ai un penchant sans fin pour la ligne invisible,

Extensible à jamais, et je la suis toujours.

Ce guide inattendu m’a mené vers un phare ;

Il y avait du vent, et je l’ai respiré. »

Après le vide-sanitaire, JF Kogan revient avec « Ceci », un recueil de poésies dont les paroles auraient pu faire une romance, ou une chanson.

 

Tante Mag : Magali est la tante du narrateur du vide-sanitaire. Cette femme semble avoir, de prime abord, tout pour plaire : c’est une créature sublime.

Une créature, oui. C’est le mot. Car Mag ne fait pas franchement partie de notre monde. Sa tête est ailleurs. Perpétuellement absente, son activité favorite consiste à longer les murs. Elle est indifférente à la mort de sa dame de comapgnie, sauvagement assassinée (mais par qui ?), à son mariage, à ses enfants. Ce n’est pas de sa faute pourtant ! Mag est une sorte de coquille vide, un merveilleux coquillage.

Découvrez une biographie touchante et originale, portée par une plume peu ordinaire !

Laissez vous-aussi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :