Publicités

Présentation de Delphine Ciolek, l’autrice de « L’amour est un dialogue »

Née en 1980 à Metz, Delphine Ciolek aurait pu mener sa barque en Lorraine, mais l’appel de la mer, qu’elle découvre à dix ans sur les côtes bretonnes, se fait de plus en plus fort. Elle part étudier à Rennes, puis au Canada et à La Réunion avant de se fixer à Paris, où elle travaille dans le milieu de la pêche depuis 2005.

Côtoyant les océans et les ports maritimes, elle y puise une grande partie de son inspiration littéraire. Autodidacte, elle mêle en fait différentes disciplines pour construire son œuvre : dessin, photographie et musique. Le mouvement constitue l’élément déclencheur de sa créativité.

Ainsi, elle se laisse porter par la répétition des rythmes musicaux, que ce soit les siens ou ceux des autres, pour composer ses poèmes, et par les transformations des paysages maritimes pour écrire ses nouvelles.

« L’amour est un dialogue » est sa première nouvelle publiée chez l’Arlésienne.

 

Ses titres chez l’Arlésienne :

 

L’amour est un dialogue : Une femme et trois hommes, dont on ne saura pas le nom. Trois couples qui se font et se défont au rythme d’une bande sonore livrée par l’auteur : rock psychédélique, nouvelle chanson française et afro-beat, donnant ainsi le ton aux chapitres.

Construit sur un schéma ternaire (la rencontre, la vitesse de croisière et la séparation), le texte se veut « nouvelle d’apprentissage » et illustre l’éclosion d’une femme du XXIe siècle.

 

Laissez vous-aussi un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :