Publicités
Les dernières niouzes

Nouveau récit fantastique pour Christian Lazo !

La personnalité de Christian Lazo se situe à mi-chemin entre Socrate et Pélinor, le père de Perceval (pour ceux qui ne connaissent pas, visionnez le Livre VI de Kaamelott, notamment le passage où il explique qu’il n’est parvenu à déglutir qu’à l’âge de 31 ans et que les mots comme « zizette » le font toujours rire).
Attiré par la poésie, la sagesse orientale et les Mystères de l’humanité, il n’en reste pas moins capable de réciter des dialogues entiers de Kaamelott et est un profond admirateur de Terry Pratchett.
Enfin, ce talentueux écrivain et poète a pour maître mot l’humilité, car ce dont il est certain c’est qu’il ne sait pas (même si parler de lui comme le fit César lui procure un malin plaisir)

Dernière parution :

« Je suis morte il y a environ trois mois. Je me souviens vaguement d’un accident, mais j’ai du mal à m’en rappeler la nature. En réalité, je n’ai que faire de la façon dont j’ai quitté votre monde. Je suis à présent Moi et pleinement Moi. Il suffit d’un instant pour basculer d’une dimension à l’autre, mais c’est toute une réalité, une histoire qui ressurgit. Je suis enfin revenue à la source de mon être, baignée de la Mémoire présente. C’est cette Mémoire qui vous fait savoir que vous êtes de retour. La chaleur et l’Amour vous enveloppent, votre identité s’efface et vous devenez plus léger.

Voici donc ce qui pour vous sera un récit, mais pour moi une simple pensée déposée dans l’air. Vous la capterez peut-être, alors que vous contemplerez la mer ou que vous méditerez sur la complexité pourtant simple du cosmos. »

Avec Mémoire de l’Au-delà, Christian Lazo mène une nouvelle fois son lecteur sur les chemins de la philosophie, pour l’attirer jusqu’aux profondeurs de l’âme.

Laissez vous-aussi un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :