Présentation de Stéphane Monnot

Stéphane Monnot rédacteur chroniqueur magazines musique auteur nouvelles franceStéphane Monnot écrit des nouvelles plus ou moins longues, des chroniques musicales ou littéraires chez Benzine Mag, joue de la guitare dans divers endroits (Saint Léonard, The Barbershop, Soleil Cherche) et fait la fourmi dans le monde réel.

Publications :
Nouvelles :
Petit Périple Au Mexique, in Revue Brèves n°96 – 2011
Coqnappeur, in Tapage Nocturne, éditions Antidata – 2011
Tegucigalpa, in Temps Additionnel, éditions Antidata – 2012
Lulu Et Les Châteaux En Espagne, in Version Originale, éditions Antidata – 2013
Foby Chien Fidèle, in Jusqu’ici Tout Va Bien, éditions Antidata – 2014
Le Texan, La Gouine Et Le Taliban, in Terminus, éditions Antidata – 2015

Recueil de nouvelles :
Noche Triste (prix Litter’halles 2014), éditions Antidata – 2012

Chez l’Arlésienne :

« Comment peut-on être assez con et dégénéré pour vénérer les lapins ? Les canards je veux bien… ça vole, ça flotte… ça reste sacrilège, mais bon… les lapins putain ! »

Depuis l’Iliade et l’Odyssée rien de particulier n’a été inventé. Un tyran pouilleux part en guerre pour remplir les caisses vides de la garenne stérile sur laquelle il règne. L’honneur souillé de son frère cocu et la religion lui servent de prétextes. Ainsi va la vie dans cette contrée où certains vénèrent le canard et le lapin alors que d’autres adorent Maman ! Avec « Tuez-les tous ! », Stéphane Monnot signe une nouvelle, clin d’oeil à Homère et aux Monty Python, aussi décalée qu’universelle.

On s’amuse bien ici-bas, étage moins un, on se chamaille, s’insulte, disserte, cogite et flirte. Il y a le temps faut dire… l’éternité. Parait même que certains ont le privilège de remonter afin de se balader dans la fraîcheur des cyprès.

Paraît même que certains cherchent des solutions pour briser leurs chaînes invisibles…

Laissez vous-aussi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :