Publicités
Les dernières niouzes

L’ombre, par Ludovic Esmes

Où suis-je ? Je me relève, ébloui par un soleil de plomb. Face à moi, une ombre gigantesque recouvre toute la ville. Une odeur de hot-dog m’enivre. J’observe les passants qui défilent les uns après les autres comme s’ils essayaient d’attraper quelque chose ou quelqu’un.
lucille cottin photographie ludovic esmes nouvelle récit l'ombre histoire courte

 

– Vous pouvez m’en mettre un avec du ketchup ? demande un homme.
– Tu verras Grim, ici à Paris, on va faire fortune, me souffle mon maître.

Il a toujours été là pour moi. Je me souviens l’avoir rencontré alors que je fouillais dans une poubelle à la recherche d’un peu de nourriture. Nous avons voyagé dans plusieurs pays dans lesquels nous avons vécu de formidables aventures. Je vous les raconterai prochainement.

Pour le moment, je sais que la police nous recherche activement. J’entends encore l’inspecteur Trobourt dire : “ Ne quittez pas Londres”. Londres, notre belle ville. Enfin, nous voilà ici, maintenant. Je fais confiance en mon maître. J’irai partout où il m’emmènera.

C’est quand même incroyable pour un chien d’avoir parcouru autant de kilomètres. Quelle splendeur ! Cette ombre est donc celle de la tour Eiffel.


La nouvelle peut-être bonne… ou mauvaise. Un coup de téléphone, un sursaut, une hésitation, un choix, un abandon, une trahison…

Tout cela vous fera voyager dans un tourbillon rempli d’émotions. Naviguez dans cet univers dans lequel vous vous poserez la question : mais que sont-ils devenus ? Alors, ne perdez surtout pas le contrôle et sans détour parcourez mes écrits. Mais attention, il y aura un jour où cela risquera d’être votre tour…

Je suis marié et père d’une petite fille. Je suis né en 1979 et réside en Belgique…

A lire également sur l'Arlésienne :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :