Publicités
Les dernières niouzes

Présentation d’Ophélie Giordana

ophélie Giordana écrivain autrice france fantastique littérature nouvelles jeune talent Nice l'arlésienne maison d'édition numérique france ebooks gratuitsOphélie Giordana est passionnée par la culture celtique. Née de parents enseignants, elle a appris que la littérature, les voyages façonnent l’esprit et que le nouveau monde n’est pas nécessairement enseigné dans les manuels scolaires. Ophélie est née à Cannes, la ville des étoiles, le 31 juillet 1996 : c’est pourquoi elle a essayé de façonner son quotidien pour le transformer en nébuleuse.

Elle compose ses premiers récits à l’âge de 13 ans. La littérature la passionne, notamment la littérature anglaise qu’elle étudie au lycée. C’est à cœur ouvert qu’elle entreprend chacun de ses projets, avec l’ambition de ne pas décevoir à la fois elle-même et les autres. Ophélie est également passionnée par les arts plastiques et visuels. Elle a participé à de nombreux concours de dessins, et certains de ses proches lui conseillèrent de ne pas abandonner cette passion.

C’est aussi pour cela que son écriture s’appuie sur un certain langage du détail, en important une place de choix à la scénographie dans chaque scène : les livres sont semblables à des tableaux, le choix des pigments est aussi important que le motif. Ainsi, son ambition est de faire en sorte que chacun de ses écrits ne laisse pas une place totale à l’obscurité, en plaquant sur une atmosphère sombre un filtre d’humour, et de jovialité. Ophélie a toujours fait vivre des univers, que ce soit sur le papier ou sur une toile.

Elle est donc une littéraire, rubis sur l’ongle : étant détentrice d’un Bac littéraire, elle s’est engagée dans une licence de Droit et Sciences politiques à Nice où elle y effectue actuellement sa troisième année.

Les auteurs l’ayant influencée dans sa recherche d’un style d’écriture sont Fernando Pessoa, JK Rowling, JRR Tolkien, George RR Martin, Amélie Nothomb et Sartre.

Ses livres chez l’Arlésienne :

 

 

 

 

A lire également sur l'Arlésienne :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :