Publicités
Les dernières niouzes

Traqué, de Ludovic Esmes

Perdu au milieu de nulle part, Thomas a comme but d’atteindre la montagne. Pour y trouver quoi ? Persécuté dans ses pensées et traqué comme un criminel par une horde de sauvages munies de fourche et de torches enflammées, il devra faire preuve de courage et de maîtrise de soi. Jusqu’où portera la folie humaine ? Plongez dans un thriller psychologique où la fin n’est pas une solution en soi.

Ils sont nombreux, ceux qui en veulent à ma peau. Il y a un avis de recherche contre moi et je ne sais pas pourquoi. J’ai pris refuge dans un cabanon, non loin d’une route jadis pratiquée par des chevaux de labour. Le village est proche, mais il ne représente pas un lieu sûr pour ma sécurité. La nuit est vite tombée. Où vais-je me rendre demain ? Dans quelle direction ? Cette cavale n’aura-t-elle pas de fin ? J’observe par la fenêtre les alentours à la recherche d’une prochaine destination. Les étoiles scintillent sur cet immense tapis bleuté. Immense ? Infini, oui ! Où en sont le début et la fin ?

C’est un peu comme mon histoire. J’ai envie d’aller les rejoindre, ces belles étoiles. Juste pour voir de là-haut où se trouvent mes poursuivants armés de fourches et de torches enflammées. Il est beau, mon pays ! Un pays dans lequel nous n’avons pas le droit de penser et de nous exprimer. J’avoue, j’ai parfois des idées légèrement décalées, mais au point de vouloir me tuer, j’en doute !

 

 

Achat :

Lecture en ligne :

Extrait :


La nouvelle peut-être bonne… ou mauvaise. Un coup de téléphone, un sursaut, une hésitation, un choix, un abandon, une trahison…

Tout cela vous fera voyager dans un tourbillon rempli d’émotions. Naviguez dans cet univers dans lequel vous vous poserez la question : mais que sont-ils devenus ? Alors, ne perdez surtout pas le contrôle et sans détour parcourez mes écrits. Mais attention, il y aura un jour où cela risquera d’être votre tour…

Je suis marié et père d’une petite fille. Je suis né en 1979 et réside en Belgique…

A lire également sur l'Arlésienne :

4 Comments on Traqué, de Ludovic Esmes

  1. Vous avez repris les cours, le travail, et commencez à vous noyer dans la routine : métro-boulot-dodo ? Un peu d’adrénaline ne vous fera pas de mal, même votre médecin vous conseille de lire ce qui va suivre !

    Ludovic Esmes, auteur belge, est un passionné d’écriture depuis son plus jeune âge. Sa première nouvelle « Le petit et le robot », publiée en juin 2015, marque le début d’une longue aventure littéraire. Ses genres de prédilection sont la science-fiction, le polar et les nouvelles. Des écrits dans lesquels il tente d’éveiller la curiosité et l’imagination du lecteur.

    Perdu au milieu de nulle part, Thomas a comme but d’atteindre la montagne. Pourquoi ? Nul ne le sait… Il a intérêt d’avoir une bonne raison car son voyage ne sera pas de tout repos. Il sera en proie à de nombreux doutes et surtout traqué comme un criminel par une horde de sauvages. Qui sont-ils ? Il l’ignore… Pour s’en sortir, il devra faire preuve de courage et de maîtrise de soi. Comment ne pas sombrer dans la folie quand on la côtoie sans relâche ?

    Au fil des pages, on se surprend à avoir peur pour lui, à vouloir l’aider, à vouloir écarter toutes ces menaces qui lui barrent la route. C’est justement là que réside tout le savoir-faire de l’auteur : le lecteur, tellement absorbé par l’histoire, en oublie ses repères et surtout…ses réflexes. Avis à tous ceux qui ont l’habitude de faire des pronostics sur la fin de leurs histoires favorites, avec Traqué, on vous met au défi !

    Un conseil : prenez gare à être confortablement installé lorsque vous lirez les dernières pages.

    Plongez dans ce thriller psychologique où la fin n’est pas une solution en soi >> ICI !

  2. Je tiens, une nouvelle fois, à remercier la maison d’édition l’Arlésienne pour ce nouvel envoi et pour ce partenariat qui ne cesse de me satisfaire !
    En effet, c’est le troisième récit de Ludovic Esmes que je découvre et je suis toujours aussi satisfaite de ma lecture ! On y retrouve un homme torturé, qui semble être pourchassé par un groupe d’individus et qui ne cesse de se battre. Mais se battre pour quoi ? Pour qui ?
    On ne cesse de se demander quelle est la raison de sa fuite, quelle faute a-t-il commis ou quelle faute pensent-ils qu’il ait commis ? On se rend vite compte que cet homme paraît un peu fou, qu’il semble perdre l’esprit et on se pose une nouvelle fois des questions. Est-ce parce qu’il devient paranoïaque à force de fuir, de vivre dans la peur ? Ou est-ce parce qu’il l’est déjà, tout naturellement ?
    L’auteur touche ici à un sujet sensible et assez tabou dans notre société : la définition de la folie. Qu’est-ce que la folie pour nous, humains ? Est-elle propre à chacun ? Y a-t-il une seule définition ou varie-t-elle en fonction de chaque personne ?
    Tant de questions auxquelles on arrive difficilement à répondre, qui reste en suspens et qu’on balaie généralement d’un revers de la main, comme si on se débarrassait de parasites. Moi-même je n’ai pu répondre à toutes ces interrogations et les quelques réponses que je me suis données sont peut-être erronées, elles aussi.
    L’écriture de Ludovic Esmes reste simple et ne rend pas le sujet plus compliqué qu’il ne l’est. La rapidité et la fluidité des mots sont agréables et cela ne me surprend guère, car il en est de même dans chacune de ses nouvelles.
    Les dernières lignes sont primordiales pour la compréhension du texte, mais, surtout, pour le message qu’il essaie de nous transmettre au travers de son personnage. Cette question de savoir si le déséquilibré mental se trouve être sain d’esprit et si ce n’est pas ceux qui le pensent atteint, qui sont « fous » en réalité ?

  3. Thomas est un homme traqué ou qui se sent traqué.
    Il veut se rendre sur la montagne, mais pourquoi veut-il absolument s’y rendre, quel est son but ?
    Pourquoi le poursuit-on ? Qui sont ces personnes qui le traque ?
    En lisant, on se prend à avoir peur pour lui, à vouloir l’aider dans sa quête, à vouloir écarter toutes ces menaces qui sont juste derrière lui.
    Une chute qui (excusez l’expression) m’a laissée sur le cul !
    On se prend tellement dans cette traque et à vouloir aider Thomas, qu’il est juste impossible de concevoir une telle fin. Je connais pourtant les détours que peut prendre Ludovic dans ses écrits, et malgré tout, encore une fois, je me suis fais avoir en beauté.
    Si vous aimez les histoires courtes dont la fin ne peut que vous surprendre, les écrits de Ludovic sont fais pour vous ☺

  4. Un homme est en fuite. Dès l’incipit, il nous emporte avec lui dans une course poursuite haletante. L’auteur réussit à soulever des questions en plein cœur de l’action : pour quelle raison cet homme est-il poursuivi ? Quels sont les secrets de famille qu’il mentionne ? Qu’est-il arrivé à sa sœur ?
    La lecture de la nouvelle est à l’image du cheminement du personnage. Au début nous sommes pris dans sa course poursuite. Puis, lorsqu’il prend un peu de repos, on se pose des questions sur toute l’intrigue.
    Si j’avais deviné une partie du dénouement, la conclusion m’a néanmoins surprise en soulevant des interrogations supplémentaires.
    Découvrez une nouvelle agréable, accessible et bien écrite, qui fera fonctionner votre esprit à plein régime.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :